Le CIHEF est l'inteprofession des Huiles essentielles Françaises (lavande, lavandin, sauge sclarée, ...)

Présentation du CIHEF

Publié dans L'interprofession

Historique

Création du CIHEF

Le CIHEF (Comité Interprofessionnel des Huiles Essentielles Françaises) est une association interprofessionnelle créée en 1997 entre les organisations professionnelles nationales les plus représentatives de la filière des huiles essentielles françaises. Sa reconnaissance est basée sur la loi du 10 juillet 1975 modifiée en qualité d’organisation interprofessionnelle pour les huiles essentielles de lavandin et de lavande.

Petit historique des interprofessions

(Source : Site internet du CLIAA)

Les spécificités du monde agricole et de l'industrie agro-alimentaire ont été obligées, dans l'intérêt des professionnels et des consommateurs, de s'unir dans une concertation permanente des opérateurs des différentes filières afin de mener des actions communes. Suite à l'organisation de différentes branches d'activités : associations, syndicats, coopératives, différentes  familles professionnelles sont apparues : production, transformation, négoce et distribution autour desquelles un dialogue  s'est instauré.

Elles ont su comprendre que la recherche de solutions à plus long terme serait garante des intérêts de chacun ainsi que des consommateurs. Il fallut alors créer le cadre de mise en oeuvre de cette concertation et des "décisions " de filière sous la forme de la loi du 10 Juillet 1975 qui instaura : l'interprofession. 

Aujourd'hui, on dénombre une soixantaine d'organismes à caractère interprofessionnel couvrant la quasi-totalité des productions agricoles françaises. Les interprofessions sont désormais régies par la loi d'orientation agricole du 9 Juillet 1999 dont les dispositions (relatives aux interprofessions) figurent aux articles L 632 - 1 et suivants du Nouveau Code Rural ; cette loi devant être complétée par un décret fixant les conditions de reconnaissance et de retrait de reconnaissance des interprofessions. Par ailleurs, ces interprofessions ont su s'adapter à la mise en place progressive de la réglementation communautaire (OCM Tabac, Fruits et Légumes, Vin) et leur existence même ne fait plus l'objet de contestation de la part des Autorités Communautaires (Communication du 26 Octobre 1990, Commission Européenne).

Rôleguillaume 3

Les missions du CIHEF telles que définies dans les statuts sont :

  • Développer l’utilisation des huiles essentielles françaises sur le marché mondial,
- en limitant la fluctuation des cours à la production sur le moyen terme,
- en centralisant les statistiques permettant la connaissance de l’offre et de la demande,
- en menant une politique visant à adopter l’offre à la demande,
- en limitant, en cas de surproduction, les volumes mis en marché
 
  • d’étudier et de promouvoir toutes mesures d’ordre économique, scientifique et technique visant à améliorer la compétitivité et la qualité de la production française
  • De favoriser la promotion et la mise en marché des huiles essentielles dont l’Interprofession a la charge.

Composition

Composition du bureau

  • Président : Alain AUBANEL
  • Vice-Président : Marc LALANDE
  • Trésorier : Bernard GRANET
  • Secrétaire : Pierre-Philippe GARRY

Composition du conseil d’administration

Le CIHEF est composé d’une part de l’ensemble des producteurs d’huiles essentielles françaises et de leurs organisations constituant le « Collège des Producteurs » et d’autre part de l’ensemble des acheteurs français à la production ainsi que de leurs organisations constituant le « Collège des 1ers Acheteurs à la production ».

Le CIHEF est administré par un Conseil d’Administration dont les membres sont élus par l’Assemblée Générale, sur proposition des syndicats les plus représentatifs, soit PPAM de France pour le « Collège des Producteurs » et PRODAROM (Syndicat National des Fabricants de Parfum et Produits Aromatiques) pour le « Collège des 1ers Acheteurs à la production ».


Conseil d’Administration (depuis juin 2013) :

Collège des Producteurs

Thierry JULIEN Syndicat des producteurs des Alpes de Hte Provence
Gilles ESTRAN SYNDICAT Drôme Ardeche
Jérôme BOENLE
FDSEA Vaucluse
Christian AUMAGE France LAVANDE
Serge VERNET SCA3P
Alain AUBANEL PPAM DE FRANCE
Jean-Michel COTTA  SCA3P
Bernard GRANET PARFUM PROVENCE VENTOUX

Collège Acheteurs

Marc LALANDE h. reynaud & FILS
Pierre-Philippe GARRY BONTOUX s.A
Philippe SOGUEL DISTILLERIE BLEU PROVENCE
Laurent TESSIER APT AROMATIQUES
Philippe MASSÉ PRODAROM
Alain CASSAN CASSAN S.A
Bruno LALANDE  H. REYNAUD & FILS
Jean-Pascal ABDELLI ELIXENS FRANCE

 

Les commissions

  • STATISTIQUES : Marc LALANDE

  • PROMO CENSO : Rémy BONTOUX,  Marc LALANDE,  SCA3P

  • SAUGE : Serge VERNET, Pierre-Philippe GARRY, Arthur AUDRAN, Gérard BLANC, J P PELISSIER

  • REACH : Philippe SOGUEL, Charlotte BRINGER-GUERIN,  Romuald TOUCHARD,  Christian BORDE, Delphine CHAILLAN

  • TECHNIQUE : Bernard GRANET, Gilles ESTRAN, Thiery BARJOT, Marc LALANDE, Thierry JULIEN, Pierre-Philippe GARRY, Jean François ARCHANGE

  • REGULATION MARCHE : Marc LALANDE, Sca 3 p, Alain CASSAN

L'équipe

  • Président : Alain AUBANEL
  • Directrice : Aurélie GOMMÉ
  • Secrétaire administrative : Ghislaine HUSSON
  • Comptabilité : Monique MATARASSO
  • Chargé d'affaires réglementaires : Charlotte BRINGER-GUERIN
  • Chargé de Mission base de données et statistiques : Stéphane REIX

Pour nous contacter, vous pouvez nous envoyer un mail sur la base Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

lavandin valensole

Les superficies 2016

  • lavandin :

Pour rappel, les superficies de 2015 représentent soit 17 600 ha après extrapolation (pour 82% de retour de déclarations). La variété Grosso est la plus présente 84 % des superficies puis nous trouvons les variétés Super (5 %), Abrial et Sumian (5 %) et d'autres variétés de lavandins. En 2016, les superficies de lavandin ont augmenté de 3 % et sont estimées après extrapolation à 18 200 ha (pour 74 % de retour de déclarations.)

  • lavande

Pour rappel, 4 100 ha après extrapolation (pour 82 % de retour de déclarations). Pour la lavande, 53 % des superficies concernent les lavandes de population, et 47 % concernent les lavandes clonales. En 2016, le parcellaire de lavande a progressé de + 4 % à + 10 % selon le type de lavandes et les surfaces 2016 (pour un retour de déclarations de 74 %) et sont estimées à 4 400 ha.

La récolte 2016

  •  lavandin :

La production en huile essentielle de lavandin en 2016 après extrapolation est estimée à 1 380 tonnes

  • lavande :

La production en huile essentielle de lavande en 2016 est estimée à 84 tonnes